« Une photo qui vous regarde ». Voilà comment on pourrait définir ce qui se dégage des portraits réalisés par Michel Lange. La photographie s’est immiscée dans sa vie sans crier gare, alors qu’il s’affairait dans la musique.  De ces années musicales, il a conservé un goût pour l’imagerie rock : cadrage serré, regard intense, parfois un peu poseur, au milieu d’un bordel ambiant. Pour lui, c’est justement quand le chaos n’est pas très loin qu’on a le plus de chance de faire ressortir quelque chose de beau.

Navigant entre moyen format, chambre et Polaroid, il s’amuse avec tous les supports, toujours avec la même ambition : coucher un regard sur l’émulsion.  Mais pas n’importe quel regard, il y a celui qui surprend, celui qui toise, celui qui défie, celui qui hésite, celui qui fuit. Le savoir-faire de Michel réside là, dans la capture de cet instant où l’énergie se concentre dans le cadre.
— Charles Pietri.