Hervé Bossy
︎ ︎ ︎


C’est en usant ses grolles en Europe de l’Est, entre des études de littérature et de science politique, qu’Hervé a découvert la photographie avec l’appareil de son père et quelques pellicules périmées.

Il n’a depuis plus quitté cet appareil et les émulsions monochromes. L’appareil est pour lui prétexte à la découverte, et rend possible l’accès à des situations qui lui seraient restées inaccessibles autrement. L’appareil légitimise son désir d’errance et le rend tangible.

En rentrant en France, il construit une première série documentaire sur la vie d’un squat à Lyon. Aujourd'hui, Hervé finit son master de sciences politiques et développe en parallèle un travail photo-journalistique autour de sujets d’actualité, comme récemment au Kosovo pour l’anniversaire de l’indépendance du pays, mais aussi un travail documentaire sur le long-terme autour de problématiques sociales et environnementales.